Et c'est fini ! Paris tenait la victoire, mais s'est fait rejoindre dans le temps additionnel. Marseille est à sept points. Monaco n'a pas démérité, et a su profiter de la friabilité parisienne.

91'
Bah voilà ! Paris se fait rejoindre. Sur une action complètement confuse, Martial marque d'une frappe taupée. Deux points de perdus.

90'
C'est dur physiquement pour les deux équipes. Un peu plus pour Paris. Attention au coup de poignard.

88'
Carton jaune pour Lucas, à son tour pris de vitesse. La roue tourne a tourné.

87'
Oui le striker ! Voilà un homme qui en voulait. Du coup on a le droit à des plans sur Bernard Laporte en survêtement du RCT et Carl Lewis.

86'
Carton jaune pour João Moutinho, pris de vitesse par Lucas.

85'
Changement pour Monaco. Valère Germain remplace Tiémoué Bakayoko. Monaco veut arracher le nul.

84'
Quand je serais grand, je voudrais être Thiago Motta. Quel port altier.

78'
C'est vraiment plus possible Cavani. Sur un contre, il est servi avec de l'espace par Lucas sur la gauche, mais il n'arrive pas à déborder Raggi. On achève bien les chevaux, alors pourquoi pas les Matador?

77'
Sinon, il est blessé encore longtemps Zlatan? On aimerait assez garder ce Pastore là un peu.

75'
Changement pour Paris S-G. Yohan Cabaye remplace Javier Pastore. Une claire baisse de style.

74'
Changement pour Monaco. Anthony Martial remplace Lucas Ocampos. Jardim décide enfin d'avoir un attaquant.

70'
Lucas libère Paris ! Pastore lance Bahebeck, qui fixe dans la surface avant de centrer. Raggi est au marquage de Cavani au premier poteau, mais Lucas est seul au second pour reprendre victorieusement. 1-0 !

64'
Changement pour Monaco. Bernardo Silva remplace Nabil Dirar, en grande difficulté ce soir.

62'
Carton jaune pour Blaise Matuidi.

60'
Enorme occasion pour Monaco !!! Ferreira Carrasco déborde à droite, centre, Sirigu dévie, Kurzawa est là pour reprendre dans le but vide, et Van der Wiel sauve sur sa ligne. Que c'était chaud.

58'
Qu'est-ce qu'il est en difficulté pour frapper Cavani. Lancé par Motta, il trouve le moyen de frapper à côté du ballon. Quel manque de confiance.

56'
Paris emballe. Pastore mène le contre, et décale bien Cavani. Ce dernier claque sa classique feinte de frappe / crochet, mais apparemment Raggi est le seul à ne pas la connaitre. Derrière, Bahebeck récupère le crochet trop long et frappe. Subasic sort une belle manchette.

55'
Très bonne intervention de Carvalho dans sa surface, qui coupe un centre dangereux de Maxwell. Costaud.

53'
Pastore récupère des ballons et Matuidi fait des contrôles orientés. Dans la lignée de Luiz attaque et Cavani défend.

50'
Bon, on a un peu trop forcé sur le caviar et le champagne. Mais Pastore nous en remet de grosses louches.

46'
Changement pour Paris S-G. Jean-Christophe Bahebeck remplace Marco Verratti à la mi-temps. L'Italien est touché.

45'
Allez, c'est la mi-temps. Paris a eu les situations, Monaco les occasions. Bon match en général pour un dimanche soir. On se prend un peu de caviar et on revient.

44'
Carton jaune pour Marco Verratti. Classique. Pour le coup, il a poussé Kondogbia, qui lui avait marché dessus. Un homme qui n'a donc peur de rien.

43'
BOUM LA FRAPPE DE FERREIRA CARRASCO ! Seul dans la surface, le Belge frappe en pivot en première intention. Sirigu la dévie du bout des doigts sur sa barre, dans un bon bruit sourd.

41'
Kondogbia aussi c'est très fort. Il récupère son lot de ballons, et en fait souvent quelque chose d'intéressant. Une bonne cible pour Manchester United au mercato d'hiver.

36'
Pastore trouve Maxwell dans l'intervalle. Le centre du Brésilien est parfait, mais Cavani au premier poteau effleure le ballon et empêche Matuidi, en bien meilleure position de le reprendre. Ca chauffe.

35'
Une question tout de même : pourquoi les joueurs de petite taille comme Moutinho ou Valbuena, lèvent-ils autant les bras quand ils courent? On dirait qu'ils nagent.

33'
Bon, parce qu'on a souvent tendance à cracher sur la Ligue 1, il faut avouer que le match est plutôt pas mal techniquement, et cela des deux côtés. C'est assez plaisant même.

30'
Il semblerait d'ailleurs que son frère s'appelle Yrlès Teoro-Kurzawa. Ce qui fait penser qu'il n'est pas si mal loti finalement.

29'
Très joli centre-drop de Layvin Kurzawa. Aucune cohérence dans ce nom non plus d'ailleurs.

27'
Carton jaune pour Yannick Ferreira Carrasco, coupable d'avoir caliné Matuidi.

26'
Le show Pastore continue : petit pont sur Kondogbia, relais avec Cavani, passe dans la profondeur pour Lucas. Il faut un bon retour monégasque pour annihiler l'occasion.

25'
D'ailleurs, Yannick Ferreira-Carrasco, qu'est-ce que c'est que ce nom?

23'
Moutinho met un taquet à Motta à l'entrée de la surface et récupère le ballon. Son centre est coupé par Camara juste devant Ferreira Carrasco. Corner, qui ne donne rien. Mais Paris prend des risques.

22'
Evidemment, l'action ne donne rien. La beauté est rarement récompensée dans le football. Mais au moins on prend du plaisir.

21'
Pastore dribble un type et adresse une superbe louche à Cavani. L'Uruguayen rate, alors Javier récupère le ballon, et claque une passe talonnée dans la surface. Tranquille.

20'
Paganelli : "Verratti et Matuidi c'est quand même deux poumons". Oui, comme à peu près 99,9999% des êtres humains.

19'
Verratti vient de mettre à l'amende Joao Moutinho. Un choc de titan.

18'
Et sinon, David Luiz, il a déjà réussi une transversale dans sa vie ou bien?

14'
Paris est à l'attaque, mais Carvalho s'interpose. Sur le contre, O'Campos envoie un missile qui passe pas très loin au-dessus de la cage de Sirigu. Enfin si quand même, mais tout de même.

13'
Sur leur premier corner, les Monégasques tentent de trouver le joueur à l'entrée de la surface. C'est évidemment raté. Quand est-ce que quelqu'un va se rendre compte qu'un corner, ca se met dans la boite, point barre ?

12'
Nouvelle belle action parisienne, mais à la réception d'un centre venu de la droite, Pastore choisit la remise de la tête vers Cavani, sauf que le dos de Raggi est sur le chemin.

11'
Monaco trouve quelques centres, mais il n'y a personne pour les reprendre. C'est ca aussi de jouer sans attaquant les gars.

6'
Superbe appel de Lucas, qui s'excentre sur la droite. Son centre en retrait trouve Verratti, qui tente sa chance. Mais que lui arrive-t-il?

5'
David Luiz dans toute sa splendeur : un dribble réussi et un long ballon foiré.

4'
Carl Lewis, c'est le père de celui qui ne perd jamais?

2'
Quelle tactique défensive de la part de Jardim : aligner un latéral droit en ailier quand on joue contre Blanc, c'est un joli pied de nez.

 
Salut les loulous, on se retrouve pour un match du dimanche soir qui sur le papier n'a pas l'air trop mal. Le champion en titre contre son dauphin. Bon, on aura le droit ni à Zlatan ni à Berbatov. Tous les regards seront donc rivés vers Javier Pastore et Nabil Dirar.


Réactions des membres (0)
Aucune réaction pour l'instant.
Ce match mérite une de tes interventions.
Connexion
Identifiant
Mot de passe
Créer un compte Mot de passe oublié