Auteur : Hayden Saerens
90'
C'est tout pour moi aujourd'hui les bellâtres du dimanche soir ! Passez une bonne nuit et ne rêvez pas trop des arabesques de Neymar durant votre sommeil bande de cochons. Des poutoux <3

90'
Pour la première de Neymar en Ligue 1, le Paris Saint-Germain a su progressivement prendre la mesure de Guingamp pour s'adjuger une victoire légitime. Appliqués mais pas assez incisifs en première période, les hommes d'Unai Emery ont été mis sur orbite sur un but contre son camp d'Ikoko avant que Neymar ne prenne les choses en main. Passeur décisif pour Cavani, le Brésilien s'est ensuite mué en buteur pour définitivement éteindre l'En Avant, qui essuie sa première défaite de la saison.

90'
C'est terminé au Roudourou ! Le PSG s'impose contre Guingamp (0-3) et signe un deuxième succès consécutif en Ligue 1.

90'
Une minute de temps additionnel est annoncée par le corps arbitral avant le coup de sifflet final.

87'
Changement pour Paris S-G. Blaise Matuidi remplace Adrien Rabiot pour les dernières minutes de la partie.

85'
Stat : Paris n’a perdu qu’une seule de ses 21 dernières rencontres de Ligue 1 (17 victoires, 3 nuls), c’était le 30 avril 2017 à Nice (1-3).

84'
Le but de Neymar Junior vient couronner une prestation de haute volée. Caviars, vision de jeu aiguisée, cassages de reins : le Brésilien a tout fait ce soir. Très très costaud.

83'
GOOOOOOAL DE NEYMAR ! Le premier du Brésilien en Ligue 1 !
Après un superbe travail de Cavani dans la surface à gauche, Neymar est servi idéalement en retrait et reprend habilement. Paris déroule (0-3) !

82'
Aux abords de la surface, Neymar claque une frappe soudaine. C'est repoussé par Johnsson !

81'
Changement pour Guingamp. Ludovic Blas remplace Marcus Coco.

80'
Changement pour Paris S-G. Javier Pastore remplace Marco Verratti. Le peuple parisien l'a demandé, le voici.

79'
Changement pour Guingamp. Marcus Thuram remplace Etienne Didot.

78'
Encore une jolie ouverture de Neymar pour Di Maria. Mais l'Argentin vendange en tant un extérieur du gauche. DÉGUEULASSE.

77'
Carton jaune pour Lucas Deaux qui vit un véritable calvaire face à Neymar ce soir.

72'
À voir votre débat les enfants, Edinson Cavani n'a donc pas fini de ne pas faire l'unanimité. Apprécions seulement sa hargne, ses courses, ses buts. Le reste, on s'en cogne bordel.

71'
Changement pour Guingamp. Lebogang Phiri remplace Abdoul Camara.

70'
Stat : Antoine Kombouaré n’a gagné que 3 de ses 13 matches de Ligue 1 en tant qu’entraineur face à son ancienne équipe de Paris (5 nuls, 5 défaites).

69'
Je ne sais pas vous, mais je crois qu'il est temps de faire entrer le Prince Javier Pastore. Pour régaler et nous donner du love en cette fin de partie.

68'
Carton jaune pour Marco Verratti qui récolte sa petite biscotte habituelle. Tout ce qu'il y a de plus normal, quoi.

67'
Kurzawa et Neymar tentent de jouer le une-deux dans la surface. Mais c'est foiré.

64'
Stat : Paris est invaincu lors de son 1er déplacement d’une saison de Ligue 1 lors de ses 8 derniers exercices, avec 6 nuls entre 2009/10 & 2014/15 puis 2 victoires en 2015/16 & 2016/17.

64'
La première passe décisive de Neymar aura donc eu lieu au Roudourou. Et ça, c'est beau.

62'
GOOLAZOOOO de Cavani ! Superbe passe en profondeur de Neymar pour l'Uruguayen qui ne tremble pas devant Johnsson. Plat du pied sécurité et ça fait 0-2 pour Paname !

61'
Bordel que ça va vite Neymar. Sur chaque prise de balle, l'artiste auriverde dépose les Guingampais. La Ligue 1 n'est pas encore prête, doucement bonhomme.

60'
Servi par Neymar à droite dans la surface, Cavani tente sa chance en force. Ça s'envole très nettement dans les airs...

58'
Intervention in extremis de Rebocho devant Neymar qui avait pris de la vitesse dans la surface. Beaucoup de vitesse...

55'
Cavani prend sa chance du gauche mais Johnsson est vigilant et repousse sa tentative !

54'
Les Parisiens peuvent remercier l'infortuné Ikoko pour ce but gag. La suite s'annonce très compliquée pour les hommes d'Antoine Kombouaré...

53'
But contre son camp de Jordan Ikoko ! Le défenseur guingampais a totalement perdu ses moyens dans la surface et a trompé son propre gardien en voulant lui faire une passe. Putain de coup de massue pour l'En Avant (0-1) !

51'
Di Maria joue les croqueurs et tente une frappe du droit. Oui, du droit.

50'
@Benchapito tu parles de ce Freddy là, aka Freddo Mercure la légende ?

48'
La PRALINE de Didot ! Le milieu guingampais décroche une lourde frappe du gauche qui flirte avec le montant d'Areola. C'était superbe !

46'
Reprise des débats au Roudourou !

45'
@Mike7 Pas faux, mais ça reste pour moi le plus grand de tous <3

45'
Histoire de vous patienter durant la mi-temps, je vous balance ce petit classique du plus grand. Du King, évidemment. Are you okay, Annie ?

45'
Au terme d'une première période rythmée mais où les occasions n'ont pas été légion, le PSG est tenu en échec par Guingamp. Bien organisé et discipliné, l'En Avant tient le coup défensivement. Les Parisiens, eux, ont déroulé leur jeu mais les fulgurances de Neymar n'ont pas suffi, même si Marquinhos a touché la barre transversale sur l'une des offrandes de son compatriote.

45'
Mi-temps sifflée au Roudourou les enfants !

45'
Il y aura une minute de temps additionnel avant la pause.

42'
Neymar trouve subtilement Cavani dans la surface qui claque une chandelle au lieu d'un lob délicat. Ça manque encore de précision pour les Parisiens dans le dernier geste !

40'
Ça s'anime au Roudourou ! Au tour de Salibur de prendre sa chance excentré à gauche. Ça passe à côté des cages d'Areola.

39'
Verratti veut servir Di Maria dans la surface mais l'argentin est trop court pour reprendre.

37'
Oh Johnsson qui n'est pas loin de se chier dessus sur une frappe. Le danger s'accentue sur les buts guingampais.

35'
Oh la tête de Marquinhos ! Servi sur un plateau par Neymar dans la surface, le Maroco-Brésilien claque une tête qui termine sur la barre transversale ! GROSSE FRAYEUR !

34'
Voir notre Étienne Didot serré à la culotte Neymar, c'est quand même un grand moment de télévision.

32'
Carton jaune pour Thiago Motta.

31'
@Benchapito 200 balles ? C'est osé, mais je respecte les hommes téméraires.

28'
Ça ronronne un peu depuis quelques minutes. Manque d'inspiration des Parisiens ou plan parfait exécuté par l'En Avant ?

26'
Petit stat'. On se la joue Philippe Doucet, oui. Paris n’a plus partagé les points en déplacement en L1 depuis le 11 mai 2016, soit une série de 19 rencontres (14 victoires, 5 défaites).

24'
Petit pont de Neymar sur Deaux. Juste comme ça, encore. Le Brésilien a donc décidé de faire de l'ancien Nantais sa chose ce soir.

20'
Neymar Junior - encore lui - percute dans l'axe avant de décrocher une lourde frappe. Ça passe au-dessus !

18'
Neymar n'hésite pas à redescendre dans l'axe pour distribuer. Attention à ne pas marcher sur les plates-bandes de Motta, gamin.

16'
Sur un joli décalage de Motta, Cavani est trouvé sur la gauche dans la surface. Mais la frappe d'El Matador est repoussée par Johnsson !

14'
Paname domine nettement mais pèche dans les derniers mètres jusqu'ici. Les soldats d'Antoine Kombouaré répondent présents.

13'
La petite stat' qui va peut-être donner quelques sueurs froides à Unai Emery : Paris n’a perdu que 2 de ses 10 dernières confrontations face à Guingamp en L1 (7 victoires, 1 nul), le 14 décembre 2014 (0-1) & le 17 décembre dernier (1-2), à chaque fois au Roudourou.

12'
Vraie question d'ailleurs, qui va vouloir se payer Neymar ? Je me mets personnellement une pièce sur Yannick Cahuzac, un artiste trop souvent incompris.

11'
Carton jaune pour Jordan Ikoko, coupable d'une vilaine semelle en avant sur Kurzawa.

8'
Dani Alves commence déjà à cavaler dans son couloir. Le performer brésilien veut visiblement être à la hauteur de son sosie mondialement connu : le pornstar Nacho Vidal.

6'
Bon, comme dirait le poète le plus émérite de son temps Booba, "parlons vite, parlons peu". Ce maillot jaune de Paname, vous en pensez quoi les lascars ?

5'
L'En Avant ne se dégonfle pas dans cette entame de match et regarde en face le club de la capitale.

4'
Petite sucrerie technique de Neymar sur Deaux. Juste comme ça.

1'
Premier ballon de Neymar et première ouverture pour Di Maria. Un poil trop longue. Heureusement car Stéphane Guy a failli nous faire un infarctus.

1'
Coup d'envoi donné au Roudourou ! Que le show commence !

 
Les vingt-deux acteurs du soir effectuent leur entrée sur la pelouse. Le Roudourou est à la fête, ça fait zizir.

 
Vous êtes prêts à subir la Neymarmania ? Parce que c'est parti bordel. Accrochez-vous devant Canal +, on est ensemble !

 
On se dirige donc vers un duel Ikoko-Neymar. Je ne vous cache pas que je suis très inquiet pour l'ancien titi parisien. Espérons pour lui qu'il ne finira pas sur une sombre compilation YouTube...

 
Si Paris s’érige logiquement en tant que favori, Unai Emery a tenu à rappeler que Guingamp était un adversaire difficile à manœuvrer : « Il y a beaucoup de respect pour Guingamp qui a fait une bonne saison l'année dernière et qui a gagné son premier match cette saison. Le stade sera plein et Guingamp aura beaucoup de motivation comme toutes les équipes qui jouent contre le PSG. Encore plus avec Neymar. C'est un bon signe pour la France et la Ligue 1 ».

 
Conscient que Neymar sera la grande attraction de la soirée, Antoine Kombouaré sait pertinemment que le magicien auriverde sera l’un des principaux dangers pour sa formation : « Il n’y a pas de plan anti-Neymar. Il faudra simplement que le ou les joueurs dans la zone soient prêts, très proches, pour l’empêcher de faire ce qu’il veut trop facilement. Neymar, pour nous, c’est une difficulté supplémentaire »

 
Hormis Lucas blessé, Unai Emery n’a aucune absence à déplorer. Aurier, Ben Arfa, Draxler, Jesé et Krychowiak, eux, n’ont pas été retenus par le coach espagnol.

 
Pour cette rencontre de gala, Antoine Kombouaré a choisi de se passer des services de Tabanou, Privat, Martins Pereira, Achahbar et Benezet.

 
Les Parisiens, eux, ont tranquillement disposé du promu Amiens grâce à des réalisations de Cavani et Pastore (2-0)

 
Pour ses retrouvailles avec le championnat, l’En Avant a ouvert la saison avec un succès inaugural contre Metz la semaine dernière. Briand, Blas et Diallo ont ainsi permis aux Bretons de s’imposer nettement (1-3).

 
Puis quoi de mieux que le Roudourou pour effectuer ses premiers ? Il y a quatorze ans (22 février 2003), un autre artiste brésilien, Ronaldinho, avait inscrit l’un des plus beaux buts de sa carrière au terme d’une chevauchée ébouriffante. D’ailleurs, vous pouvez retrouver ce chef-d’œuvre décortiqué par les victimes guingampaises de l’époque dans le So Foot consacré à Ronnie.

 
Bon, on ne va pas se mentir aussi, ce rendez-vous dominical on l’attend surtout car Neymar va étrenner le maillot du club de la capitale. La FFF a confirmé vendredi avoir enfin bien reçu le certificat de transfert en provenance d’Espagne après que le Barça a retardé l’envoi de ce document indispensable.

 
Salut mes belles couillasses ! Si vous êtes ici, c’est que tout comme moi, vous avez envie de vibrer au Roudourou. Et il y a de quoi parce qu’une belle affiche nous attend pour clôturer la 2e journée de Ligue 1. L’En Avant Guingamp reçoit le Paris Saint-Germain. Autant vous dire que ça va envoyer du bois, vous êtes prévenus.


Réactions des membres (0)
Aucune réaction pour l'instant.
Dépèche-toi de poster "prems" avant tout le monde
Connexion
Identifiant
Mot de passe
Créer un compte Mot de passe oublié