Et c'est fini. Dans un match typique de reprise, Lille s'impose tranquillement grâce à Corchia et Mendes, tous deux buteurs et passeurs décisifs. L'ancien Sochalien a notamment été très en vue. Le LOSC pourra aborder le retour de la semaine prochaine plutôt sereinement.

93'
Changement pour Lille. Djibril Sidibé remplace Ronny Rodelin. Prime de match pour lui.

87'
Sortie dans les pieds suisses d'Elena Beat, qui se mange Basa au passage. Entrée sur le terrain de la voiturette de golf.

84'
Et ce qui devait arriver arriva, Corchia s'est fait sécher. Ah la jalousie, ce fabuleux moteur.

83'
Nouvelle talonnade réussie par Corchia. Le mec va finir numéro 10 à ce rythme-là.

80'
Souaré, en débordement, rate son centre, qui rebondit sur la transversale. Rodelin peut tenter de reprendre, mais face au but vide, il frappe à côté.

79'
Changement pour Lille. Souahilo Meïté remplace Jonathan Delaplace. Qui va en laisser.

78'
La fameuse "faute à l'expérience" de Basa. Une formule, grammaticalement parlant, qui ne veut rien dire.

75'
Après avoir tenté l'enchainement contrôle de la poitrine, frappe, Roux choisit cette fois le lob à l'entrée de la surface, à la suite d'une belle accélération collective. C'était bien tenté, mais évidemment raté.

73'
Changement pour Grasshopper Zürich. Shani Tarashaj remplace Yoric Ravet. On t'oublie pas Ulrich.

70'
Changement pour Lille. Nolan Roux remplace Ryan Mendes.

69'
Comme on le dit dans certaines caves et autres soirées déguisées, il y clairement la place pour un troisième.

63'
Corchia se met maintenant à faire des talonnades parfaites dans la course. On peut légitimement parler d'un joueur en confiance. Tremble Debuchy.

61'
Que Lille se rassure, même quand ils font n'importe quoi et perdent le ballon derrière, les attaquants suisse sont très neutres pour ne serait-ce que trouver le cadre. C'est sans doute pour cela qu'Enyema est sur le banc.

55'
Bonne percée de Souaré, qui s'appuie sur Rodelin pour le une-deux, mais la frappe du latéral lillois ne trouve pas le cadre. Pas vraiment une bonne Souaré.

54'
Lang tente la frappe. Et quand on y pense, il y a beaucoup à faire avec ce patronyme. Déjà porté par beaucoup de grands personnages par ailleurs : Fritz, Jack, Lana...

50'
La réaction suisse (ce qui est surement un oxymore). Kahraba est servi dans la surface de réparation lilloise, encaisse un gros coup d'épaule de Souaré, parvient tout de même à tirer, sans trouver le cadre. Aie Kahraba.

48'
On est mauvaise langue. Corchia, servi un peu n'importe comment par Balmont, réussit à contrôler et à emmener le ballon dans la surface. Il centre en retrait pour Mendes, qui reprend en tombant à moitié mais trouve de même le cadre. Le LOSC s'envole.

46'
Et on est de retour pour une seconde période qu'on espère riche en fautes, qu'elles soient techniques ou physiques.

45'
Changement pour Grasshopper Zürich. Kahraba remplace Stéphane Grichting. On va jouer l'attaque.

45'
Bon, c'est la mi-temps. Dans l'indifférence générale, le LOSC a ouvert le score grâce au premier but officiel de Corchia sous ses nouvelles couleurs. Sinon, il ne s'est absolument rien passé.

41'
Sur un tacle à la semelle, Abrashi se paye Delaplace. Et Dieu sait que les loyers zurichois ne sont pas donnés.

37'
Le meilleur étant tout de de même Kjaer qui se la joue défenseur élégant faisant des transversales mais qui n'en a pas encore réussi une seule.

36'
On peut clairement voir que c'est un match de reprise : la plupart des actions sont à base de contres plus ou moins favorables, de passes ratées et de courses dans le vide.

34'
La vraie question, c'est est-ce que Rodelin a touché le ballon depuis le début du match?

28'
Et l'ouverture du score des Lillois ! Delaplace lance Mendes dans la profondeur à gauche, qui centre dans la foulée. Au deuxième poteau, Corchia reprend de volée du plat du pied droit, et trouve la lucarne. Superbe.

26'
Belle situation pour les locaux. Ravet est trouvé dans la surface de réparation. Absolument tout seul, il arme une frappe, mais elle est déviée en corner.

24'
Les supporteurs donnent de la voix pour encourager leur équipe. Ils doivent bien être au moins 200 en tribune. Prends-ca Louis II.

21'
Première action du match ! Dabbur est trouvé dans la surface de réparation, mais sa frappe est tellement croisée et molle que Beria peut la contrôler tranquillement.

20'
Les Lillois essayent tellement de sauter des lignes qu'on dirait qu'ils ont laissé la touche entrée enfoncée.

16'
Et puis Yoric Ravet, c'est pas possible. A chaque fois qu'on entend son nom, on a envie de voir l'ancien gardien bordelais.

14'
Depuis le début de la partie, Sébastien Corchia est le joueur le plus dangereux sur la pelouse. L'ancien latéral droit de Sochaux donc. Ce qui en dit long sur le niveau du match.

12'
Pour les nostalgiques, Zürich compte dans ses rangs l'inénarrable Stéphane Grichting. Passion AJA. Remember Cool, Mignot Jelen ou Pieroni...

10'
Comme on pouvait s'en douter, Marvin Martin n'est pas sur la feuille de match. Il est blessé ! C'est vraiment une surprise.

8'
Sinon, Balmont a déjà encaissé deux tampons. Il va donc bientôt se venger.

7'
Comme, évidemment, il ne se passe pas grand-chose, on tient à souligner que Lille joue en maillot jaune, short noir, chaussette jaune. Mais n'est pas le BVB qui veut.

3'
Lille, fidèle à sa réputation, aligne donc trois milieux défensifs et Corchia, enfin arrivé, en milieu droit. Rodelin et Ryan Mendes sont les seuls éléments un tantinet offensifs. En face, les Suisses jouent en 5-3-2. On va donc voir des buts.


 
Salut les loulous, à peine le temps de se remettre de la Coupe du monde qu'on se remet déjà dans le bain pour une nouvelle saison. On se retrouve donc pour l'entrée de Lille en tour préliminaire de LDC.

Réactions des membres (0)
Aucune réaction pour l'instant.
Raconte ta vie, les gens aiment ça
Connexion
Identifiant
Mot de passe
Créer un compte Mot de passe oublié